CHARGEMENT

Bien plus qu’un câble… pour accompagner les territoires dans leur transition énergétique

14 novembre 2019

En 2030, 32% de la consommation énergétique française devra provenir des énergies renouvelables. Un défi qui ne pourra être relevé qu’avec l’implication concrète des territoires. Acteurs incontournables dans la transition énergétique, les communes, communautés de communes ou agglomérations se mobilisent pour proposer des solutions efficaces et innovantes permettant d’agir durablement sur la maitrise de la production et de la consommation énergétique. Face à ce défi, les câbles et matériels de raccordement se sont adaptés pour constituer un allié de taille.

 

On entend par énergies renouvelables, toutes les énergies produites à partir des ressources renouvelables (vent, eau…) par opposition aux énergies fossiles, produites à partir de ressources finies comme le pétrole. Il s’agit principalement des énergies éolienne, hydraulique, photovoltaïque et thermique. La France, grâce à sa situation géographique favorable, bénéficie d’atouts importants pour devenir l’un des acteurs majeurs des énergies renouvelables. Au cœur du processus de transition énergétique, les initiatives locales sont déjà nombreuses et efficaces.

 

Des pionniers de la transition…

 

Au nord de Rouen, la petite commune de Malaunay (Seine-Maritime) fait figure de bon élève. Dès 2006, elle a fait le choix de l’énergie verte et de la transition écologique. Pour Guillaume Coutey, maire de la commune, l’idée était avant tout de « montrer qu’une petite commune de 6000 habitants peut aussi travailler sur les problématiques de l’énergie et avoir des actions concrètes ».  Depuis plus de 12 ans, la commune développe donc son action autour de 3 principaux piliers : sobriété, efficacité et renouvelable. « Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur une dizaine d’infrastructures de la commune (écoles, église, gymnase…).  La piscine Tournesol, en cours de rénovation, sera prochainement isolée et autonome. » Celui qui considère que « la transition écologique et énergétique ne peut être que territoriale » a fixé pour sa commune un objectif ambitieux qui doit faire passer le territoire dans l’ère post-carbone : 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2050. Grâce à la signature d’une convention avec Enedis pour développer l’autoconsommation collective et la mise en place d’un système de stockage de l’électricité produite, la commune, qui a déjà réduit de moitié son empreinte carbone en 10 ans, compte bien poursuivre ses efforts. Pour que la transition énergétique descende jusqu’au niveau des habitants, la ville a même mis en place un programme d’accompagnement personnalisé pour les familles qui le souhaitent. Une tendance qui tend à se développer au niveau national. Les projets citoyens pour soutenir l’essor des énergies renouvelables sont en effet de plus en plus nombreux (300 recensés en 2018 contre 160 en 2015).

 

Pour mener à bien les initiatives locales, comme celles de Malaunay, les territoires ont besoin de matériels répondant à leurs nouveaux besoins. De nouveaux types de câbles ont ainsi été mis au point. Spécifiquement adaptés aux contraintes des énergies renouvelables, ils résistent aux conditions parfois extrêmes (corrosion, torsions, températures…). Etudiées en fonction des puissances nécessaires et des contraintes locales, des solutions techniques complètes sont dorénavant proposées par les acteurs du marché. Elles apportent fiabilité, sécurité et efficacité pour favoriser la transition énergétique.

 

Qualité, durabilité, respect de l’environnement, des valeurs qui circulent dans les câbles comme dans tous les produits CABLE de FRANCE.

 

Bien plus qu’un câble pour participer au développement de l’énergie verte

nunc id tristique vel, odio Lorem mattis quis fringilla accumsan Aliquam